jeudi 23 mars 2017

Les Supernanas à Bordeaux



Ma sœur, souviens toi ...

Je ne trouve plus le sommeil, les yeux dans le vague, je me sens abandonnée sans toi, où es tu ma sœur.
Tu me manques, c'est tout ce que je sais, aujourd'hui je réalise que rien ne sera plus pareil 
je regardes toutes nos photos souvenirs, je n'arrive pas à m'y faire...
Quand j'avais un coup dur tu me relevais, tu me redonnais le smile, jamais je ne pourrai t'oublier même si je le voulais, même loin de toi 

Ma sœur, souviens toi, nos fou rires,nos secrets, nos rêves, nos délirs, combien on était heureuse toutes ensemble, comme on était belle,inconsciente
Ces sourires sur nos visages radieux, que nous est il arrivé?
On s'est menti, trahi, pourtant tu reste ma sœur

Je sais que c'est surement de ma faute si j'ai ce putain de caractère qui m’empêche d'être plus docile,
des fois j'aimerai pouvoir être différente, que ce soit plus facile, me convaincre que rien n'est irréversible...
Si seulement tout pouvais être différent.

Même si des fois tu as des doutes, ou même peut être plus rien à foutre
ne reprends pas à zéro, simplement calmes toi, reprends ton souffle

Dis toi que lorsque tu pleure au fond moi aussi je souffre.
Je veux que quand tu regardes ton fils, sur ton visage un sourire apparaisse.
Pense à tout ce qu'on a fait, ce qu'on a encaissé, ce qu'on a partagé, que tu te remémore toutes ces heures passées à se coller
Allé relève toi, vie à fond et n'oublies pas, grande sœur rends moi fière de toi

'n'oublies pas, tu es une des rares femmes de courage qu'il reste ici bas alors bats toi
Seule pour élever ton fils, tu n'as jamais baissé les bras,
La route est longue, laisse parler ton cœur, sois une femme forte je t’interdis les pleurs.
Défends tes idées, respectes toi, tu l'as porté neuf mois et crois moi seule une femme peut faire ça
Pour tous tes choix tu as toute mon admiration même si c'est plus facile pour moi de l’écrire que de le dire
Ma sœur, tu es une lionne, une guerrière, 

Je penserai toujours à toi, à vous

je t'aime

j'espère qu'un jour on se pardonnera

dimanche 19 mars 2017

Allô Maman



Allô Maman ?
"Ma copine Julie, ne veut plus me parler parce que Mélissandre lui a raconté que je voulais plus d'elle comme best friend à la récré, je veux plus jamais retourner à l'école, maman, viens me chercher "

"Allô maman, dis je peux dormir chez Laura ce soir on doit réviser le contrôle de chimie, quoi? Non pas du tout je m'en souvenais même plus que Damien faisait une boom, on a vraiment contrôle de chimie demain jte jure , rohhhhhh t'es vraiment la pire des mères qu'on puisse avoir tu le sais ça ?!Papa aurait dit oui LUI au moins "

"Allô mamounette, dis tu travail là? Ah mince, nan pour savoir, parce que je viens de me retourner le poignet au cours d'EPS, je suis à l'infirmerie, mais t'inquiètes c'est pas grave, ça peut attendre, enfin si tu pouvais venir me chercher vite ça serait quand même cool mam "

Allô maman? j'ai une bonne et une mauvaise nouvelle tu veux laquelle en 1er ?
T'es sure que tu veux celle là en 1er ??? Alors j'ai eu un avertissement au lycée, à cause du prof d'histoire, je lui ai dit qu'il avait la même tête qu'Emile Louis et apparemment il a pas aimé, et sinon j'ai eu 18 en sport aujourd’hui la classe nan ?!

"Allô maman, c'était juste pour te dire que J'AI EU MON BAAAAACCCCCCCC AVEC MENTIONNNNNNNN, dans son cul à la CPE, oui pardon c'est l’émotion mam"

"Allô maman, dis tu pourrai me donner des sous pour faire du shopping avec mes pinkos,oui tu te rappel de la petite veste à franges de la dernière fois, ba oui celle là, merciiiiii mam t'es la meilleure maman du monde"

"Allô mam, j'arrive pas à joindre papa pour mon apart, tu peux lui dire de me rappeler stp"

"Allô maman, il faut que je te raconte, j'ai rencontré un garçon hier, j'ai des papillons dans le ventre depuis que ses lèvres ont effleuré les miennes, maman je crois que je suis amoureuse..."

" Allô maman, ça va ? Moi ouiiiiiiiii lol on ne pourra pas venir vous voir ce weekend-end, il a prévu de m’emmener dans un endroit surprise, oh mince tu avais déjà prévu tout ça ? Mince, ba la prochaine fois maman, c'est pas perdu, j'ai pas finis ma valise, jte laisse maman, bisous "

"Allô, maman, je peux rentrer à la maison s'il vous plait ? Non non je pleure pas, ne t'inquiètes pas... Nous deux c'est finit,je l'ai quitté, mais c'est trop dur, maman je peux rentrer, sinon j'ai l'impression que mon cœur, à force de battre aussi fort, va sortir de ma poitrine ou cesser totalement de battre, maman j'ai besoin d'être dans tes bras, comme quand j'étais petite, si tu savais combien j'ai mal... Merci maman à tout de suite ..."

Allô maman, 
"Oui j'ai rencontré un garçon, j'ai tellement hâte de vous le présenter à papa et toi...
Maman, je suis amoureuse, je crois que c'est vraiment le bon cette fois"

"Allô maman, oui oui on s'est disputé, il a dit ça, moi j'ai répondu ça et...oui oui je sais mais ....oui mais ....OK tu crois que je dois m'excuser ?Ok mais lui aussi à des tords ... oui , merci maman de m'avoir remis les idées en place, fais un gros bisous à papa, "

" Allô maman"
"je sais qu'il est tard, tu dois surement dormir, alors je te laisse ce message vocal du bout des lèvres....
Je ne sais même plus par où commencer, j'ai quoi,tout au plus 1 min, pour résumer tout ce que je ressens là maintenant avant que ton répondeur ne me coupe ...
Alors je vais essayer de faire vite promis.

Maman je crois que depuis ce soir j'ai cessé de croire en Dieu, tu sais, tous ses signes et ses épreuves qu'il nous envoi, jamais plus que ce que l'on ne peut en supporter me disais tu maman,
mais c'est faut pour une fois tu te trompais, c'est rare mais ça arrive, cette fois je ne peux plus supporter plus.

Ce soir mon cœur a explosé en million de morceaux, ça a fait de la poussière d'étoiles, si jolie à regarder sur le moment que même moi je me suis arrêtée un instant pour contempler le spectacle.
ébahie comme devant une aurore boréale.

Maintenant j'hère sans but comme une coquille vide...
Si l'effet papillon existe vraiment, je crois qu'aux vues de ce que je ressens ce soir, la moitié de l'univers a du tomber dans le néant, si je ne suis que le battement d'aile d'un papillon...

Maman, je crois que ce soir, il m'a arraché mon âme et qu'il est parti avec, maintenant je sais ce que ça fait...de souffrir, de se sentir mourir de l'intérieur.

Je ne suis que l'ombre de moi même désormais, tu aurais peine à reconnaître ta petite fille maman.

Mais ça paraissait tellement tentant maman, cette roulette russe, au début c'était même beau, avec ce parfum d'excitation au bout du canon scié.. j'aurais du arrêter avant que ça ne soit mon tour, mais dans l'euphorie j'ai lâché prise... je n'aurai jamais due ...

Maman, j'ai toujours été sage, je n'ai jamais touché à la drogue, ni piercing, ni tatouage, bonne élève, j'ai fais tout bien, comme vous m'avez éduqué, alors pourquoi ?

Pourquoi personne ne nous prévient, une fois rentré dans l'age adulte, que si l'on confit son cœur, trop tôt sans savoir, l'on peut en mourir à l’instant T ? 

Parce que ce soir je suis morte, toutes ces confidences que je lui ai faite, comme une idiote, naïve, amoureuse,..n'étaient que des cartouches qu'il a chargé petit à petit, et ce soir il a braqué son arme sur moi, il m'a regardé froidement dans les yeux,pour m’anesthésier le cœur,  il a visé ma poitrine et sans trembler il a pressé la détente à plusieurs reprises..

Bien sure que j'ai essayé de me défendre, au début j'ai pas saisi que j'étais touchée mortellement, alors comme un animal blessé, qui tiens à son dernier souffle de vie, tu te débats, mais quand j'ai finis par comprendre, j'ai préféré me laisser partir....

Maman, tu aurais vu, nous deux c'était si beau... oui tu nous aurais vu....et maintenant je suis allongée là, sans vie...

PARDON maman , fais un bisou à papa pour moi ...

"Allô maman, toi, celle qui m'a donné la vie, pourquoi n'ai je pas vu les rides apparaîtrent sur ton visage, pourquoi ne t'ai je jamais appelé juste pour savoir comment TOI tu allais, comment tu te sentais, si tu avais besoin de parler, quels sont tes doutes, tes angoisses...
J'aime pas ces cheveux blancs qui apparaissent petit à petit dans tes cheveux , je crois que tu as besoin de repos, j'ai tellement peur du temps qui file et de l'effet qu'il pourrait avoir sur toi et papa..

Maman, pardon de n'avoir vu que mon nombril, après tout il a peut être raison, je suis sûrement une petite salope de petite princesse égoïste.

Mais à mes yeux tu es la seule qui mérite le meilleure dans la vie, toi qui m'a consacré ta vie entière, 
regardes ce si joli sourire que tu as
tu es si belle maman..
J'aurais tellement aimé être comme toi maman, tellement...
allé respires profondément, souffles, sourie, sois heureuse maman, il est temps

Je te dirais si tout est vraiment plus beau vu d'en haut 

Je t'aime 

Ta fille    
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...